Furry World

Forum Roleplay orienté chatbox et rp personel. Ambiance joviale dans un monde Furry où les hybrides sont rares mais présents.Venez crée votre petit chez vous!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un cahier génant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sayha Zelandoni

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 07/09/2016
Age : 22
Localisation : Starnight

MessageSujet: Un cahier génant   07/02/17, 10:41 pm

La suite: ici

Cela faisait plusieurs jours que je n'étais pas allée en cours, si bien que cela me donna un sentiment d'étrangeté en voyant les couloirs jaune de mon UFR. Quelques-uns des étudiants me demandèrent la raison de mes absences répétées, et bien que je gardais le silence, plusieurs firent le rapport avec mon teint pâle.

La journée avait commencé en fanfare lorsque j'étais descendu de l'Audi noire de Falawk pour rejoindre le bâtiment E. Les curieux faisaient des aller-retours entre moi et l'étranger en costume de prof. Il faut dire que les habitants de Starnight ne se tiennent pas informés des nouvelles du monde surtout quand cela pourrait refaire surgir les vieux conflits interraciaux de la ville. La silhouette du président de la ligue des hybrides ne leur en disait pas plus que celle de leur facteur.
"A ce soir", m'avait lancé Falawk en démarrant rapidement la voiture. Il avait été très mystérieux en m'annonçant que nous nous retrouverions à la fac, mais là il n'avait fait que me déposer sur le trottoir, à la merci des regards inquisiteurs. Qu'à cela ne tienne, rien de cette journée n'allait être normal et je le savais.
Une main me tapa le dos au moment où je montais les escaliers.
- Alors, tu dragues un prof de la fac ou c'est lui qui t'a attrapé dans ses filets ?
Je reconnu la voix
- Jarris, le seul et inimitable !
- Lui-même en personne demoiselle. Tu t'es fais pecho au Baron Rouge par un type bourgeois du camp adverse ? Je préfére être prévenu s'il y a trahison de ta part, tu sais.
Jarris gardait le code d'honneur de l'enfant rebelle et mauvais élève du primaire: "eux" c'était les profs et "nous" les étudiants. J'avais des doutes à son sujet quant à sa faculté de mûrir un jour mais il se révélait tellement perspicace et malin certaines fois que je le soupçonnais de se rendre idiot exprès. La raison, en revanche, restait obscure.
- Moi aussi je suis contente de te voir Jarris.
Je savais bien que c'était sa façon de me dire qu'il s'inquiétait pour moi et que de me voir le rassurait. Au vu de son comportement avec moi, il devait y avoir aussi des sentiments amoureux cachés. Sauf que comme il n'avait jamais fait sa déclaration, nous n'avions jamais abordé le sujet ensemble, la vie continuait ainsi son cours.

Nous devions débuter une nouvelle matière intitulée "sociologie de la culture". Tout un programme. Quand M. Bayère entra pour nous présenter le nouveau intervenant, j'ouvris tellement la bouche de surprise que ma mâchoire aurait pu se décrocher et rouler jusqu'à ses pieds. Un bel homme en complet trois pièces gris et avec une cravate bordeaux s'avança sur l'estrade. Les filles étaient des plus attentives et les garçons se repositionnèrent sur leur chaise comme s'ils voulait faire bonne figure à côté. Le costume ne m'aurait pas fait autant d'effet si son occupant n'avait pas été Falawk. Il portait une sacoche d'écolier en cuir des années 70 et une paire de lunettes rétro. Il était chic et avait réussi son entrée.
- Bonjour à tous, je suis Falawk Iring Rogue et cette année je vous enseignerais la sociologie de la culture. Comme nous avons beaucoup de matière à traiter, nous commencerons le cours sans plus attendre.
Son regard balaya la salle, en s'arrêtant sur quelques élèves avant de se stopper sur moi. Il sourit et me fit un discret clin d’œil. Surtout ne pas rougir.

Falawk se tourna et écrivit le programme des séances. Cela ne faisait pas cinq minutes qu'il avait démarré que la porte s'ouvrit bruyamment à la volée. Deux hommes cagoulés et armés firent irruption dans la salle en tirant des salves en l'air à coups de 6 mm.
- Personne ne bouge ! Tout le monde à plat ventre et le premier imbécile qui tente quelque chose je lui fais rencontrer son créateur.

Falawk et moi comprirent d'instinct, de par leurs méthodes et accoutrements, qu'ils faisaient partie d'HE. Tout les hybrides étaient en danger et il nous était impossible d'agir sans griller notre couverture. Après cela, les rumeurs de notre identité hybride aurait couru dans toutes les rues de la ville avant de trouver les oreilles des dirigeants de HE. Autrement dit, pas la meilleure des options. Il nous fallait agir prudemment et avec tacts mais comment faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Falawk Iring Rogue
Admin
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 02/09/2016
Age : 25
Localisation : Ecosse

MessageSujet: Re: Un cahier génant   07/02/17, 11:36 pm

I've been keeping up to tabs on the university here as I'll need a way of interacting with lots of hybrids and also I will need to assess the hardships and dangers of this place. Without telling Sayha anything I thus got a job at the university playing it a bit hard with their President. I had to use my social rank to tell him that I was just going to do what I wanted to in anyway. I have accreditation to teach only a few subjects but one of the ones I can teach was needing a teacher here. I believe I may be the cause of the disappearance of the previous teacher; he was a known HE member.

I drive Sayha to the building where she has class and drop her off. Surprisingly enough she did not realise that I drove in to the university whereas usually you can't. I have my RFID badge in the cubby of the car so the security agents knew I was there.

Just after she leaves I go to the professor parking and leave the car in one of the empty bays. As always i forget to lock it, this one is not my modified one that works on voice commands. Thus when I have all my stuff in my hands and I'm halfway to the amphitheatre I turn around, lock the car and thus am a minute and a half late.

When I walk into the class I can clearly see that I'm affecting the students in a way that is hardly surprising but still funny. I guess they really don't know who I am, especially not with my tail and ears tucked away and hidden. When I tell them my name I look for reactions and spot the ones I need to. There are only a few hybrids in the class and that is not a surprise. What does seem strange is that they are all hiding their hybridation behind contacts and their animal attributes are covered. Obviously that's not enough for me not to spot them but still.
Just as I finish writing the semester outline on the board I hear the door clatter open and two goons, face-masks on, come into the room. They threaten everyone and tell us to lie on the ground while shooting the ceiling.

One of their bullets bounces off a light fitting and comes back down and breaks one of the tabes on the front row. The content of the tables, a pile of books, pencils, pens and a laptop all fall to the floor. The students behind that table lies and tremble of fear waiting for a repercussion but none comes.

"On s'en fou des humains dans cette salle donc si votre voisin est un hybride donner le nous et on s'en va. On va faire un petit tour parmi vous et vous scanner. Ne vous avisez pas à bouger ou je vous envoie dans l'oblivion immédiatement." Shouts goon1. I wonder how the hell they got past the university security but then again, they could have been normal students and dormant agents at the same time. I would not be chocked in the slightest. Their voices are way too young for them to be over 30.

Just as they start clambering up the rows of students to look at them one of them trips on a fallen book. It's goon2, he falls over backwards and is immediately pissed off at the front row students. He shoots them an angry glare before scanning them all. Lucky for them the hybrids are in the top tiers of the amphitheatre. All of them appart from Sayha, she is not even halfway up. That is clearly going to be a problem.

I don't have much of a choice but to intervene but without my bulletproof vest that is not really a good idea right now. Well not unless I can get reinforcements. I pull out my hailer, a small phone-like thingy, and call the security to my location. I can't give them any information on the situation but when I see goon1 turn around and look straight at me I know that something is wrong.

"Tu nous prend pour des cons le prof? On a depuis longtemps pris le control de la sécurité de cette université. Ils sont tous à notre service. Donc tu te couche, tu bouge pas et tu la ferme." goon1 yells down at me.

Looks like this is going to be a tight call and not a pleasant one. I'm going to have to either sacrifice Sayha's safety and save her later or, considering they might kill her right here, I'm going to have to take down the goons myself.
In the most discreet way possible I reach for my phone, pull it out and set it to distress mode. That'll warn HQ that something bad is up here. They should be able to do something within the next ten minutes but that may not be enough. The goons are already at row four, so two away from my lovely little Ocelot.

I don't have much of a choice but to blow my cover, even if some of the students seem to have recognised my name, this is going to suck and I'm going to have to go to the hospital. AGAIN.

Pushing all my strength into my legs I jump up and fall into a full speed sprint and tackle goon1. We hit the ground, him harder than me and I knock him out right after that but it's not enough, goon2 has his gun aimed at me from across the row.
"Lève toi tout de suite le prof. Lève toi que je fasse une douche rouge à tes élèves avec ta cervelle." Well that's just poetic. I obviously don't have much of a choice so I slowly get up. As i get to my feet i distinctively hear the sound of the security being taken off his gun. He aims for my head like he promised and fires.
Time seems to stop as I await death. I've been fighting it for so long it had to come some day.
Clearly that's not today.
A bag flies right in front of me at exactly the moment the bullet should have hit me. It knocks me over and I roll down the steps to the floor at the bottom too stunned that I'm still alive. Next to me is a lone book bit a bullet lodged into it.

Goon1 runs down to get another shot at me but forgets about the fallen pens and books down the bottom. He trips, falls and in his fall shoots a student's leg. The outcry of pain is all I need to get my mind to work again. I push all my energy into my legs and jump Goon1. I knock him out and them immediately get to the wounded student.

Everyone then realises that the fright is supposed to be over and start crying, laughing or yelling. I tell them to get my phone and to call the medics. Also I ask them to barricade the top door. Only some are responsive but soon things seem to settle a little. I use my not torn shirt to make a garter for the wounded student, a young girl.

Now I can only hope the rest of the HE goons will not come finish the job.
I tie up goon1&2 with their own hand-cuffs and then drag them to a corner.
All we need to wait for now is the medic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://furry.jdrforum.com
Sayha Zelandoni

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 07/09/2016
Age : 22
Localisation : Starnight

MessageSujet: Re: Un cahier génant   13/02/17, 10:05 pm

La suite: ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un cahier génant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un cahier génant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un événement gênant (Libre)
» Petit Coquelicot sort son cahier pour écrire ses textes. Faut qu'elle postule au titre de journalist
» DEATH NOTE : UN CAHIER DE LA MORT SAUCE US
» "La mort lave tout... et ne nettoie rien." (PV Cahier)
» tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Furry World :: L'université :: Les salles de cours-
Sauter vers: